RAMONA


Depuis le moment
Où je t'ai connue
Hélas follement
Je n'ai pas cessé
De penser à toi
Comme in insensé

Ramona, j'ai fait un rêve merveilleux
Ramona, nous étions partis
tous les deux
Nous allons lentement
Loin de tous les regards jaloux
Et jamais deux amants
N'avaient connu de soir plus doux
Ramona, je pouvais alors me griser
De tes yeux, de ton parfum
De tes baisers
Et je donnerais tout
Pour revivre un jour
Ramona, ce rêve d'amour.

L.W. Gilbeur/Mabel Wayne


extrait de la chanson

inconnu
sommaire